[RP] Présentation Keryänn

Aller en bas

[RP] Présentation Keryänn

Message par Keryänn le Jeu 8 Nov - 7:37

Par une journée d’hiver comme les autres, naquit Keryänn Lame Rouillé. Bercé dans son enfance par la misère, la guerre et la famine, notre humain brun aux yeux verts avait tout d’un parfait malfrat. Ce trait de caractère se confirma très tôt. A l'âge de 16 ans, on le surprit, la main dans le sac, volant la bourse de son père dans une chaumière de la Marche de l’Ouest. Il se retrouva alors dans la rue, avec comme seuls compagnons son charme et une dague trouvée sur le corps d’un aventurier sans vie, dans la ville déserte de Ruisselune. Enfin, pas tout à fait déserte …
Cette ancienne bourgade vivait principalement de l’activité minière des Mortemines. Mais, depuis des décennies déjà, ces mines étaient épuisées de tout minerai, d'après les rumeurs... On vit alors s'installer de nombreux va-nu-pied.




Après une journée à courir derrière des sangliers afin de trouver de quoi se mettre sous la dent pour le dîner du soir, Keryänn rentra dans son abri secret, dissimulé par de vielles caisses en bois, et donnant accès aux fondations d’une demeure en ruines. A son approche, il aperçut sur son lit de paille, une ombre humaine, qui semblait attendre son retour. Qui cela pouvait-il être ? Personne ne connaissait sa cachette! Curieux de nature, il se fit discret et contourna discrètement l’ombre qui n’avait pas bougé. Se tenant à deux mètres de sa paillasse, il se préparait à bondir sur l’individu... Mais, par une esquive adroite de l’intrus, il se retrouva cloué au sol, avec sa propre dague faisant pression sur sa maigre gorge.


« -Gagné! » s’exclama une voix féminine.


Keryänn tenta de se dégager avec sa main libre, mais la mystérieuse femme l’attrapa au vol et le tordit d’une façon très inconfortable.


Très vite, notre jeune homme capitula en lui demandant d’arrêter et elle prit la parole :


« -ça fait un moment que je te vois rentrer et sortir de ta niche, il serait temps de te montrer plus discret, chiot. Certaines personnes dans le coin ne te sauteraient pas dessus comme moi pour jouer mais pour te piller. Je m’appelle Vanessa, tu viens avec moi ? J’ai besoin d’un appât. Mon père a remarqué un groupe de cinq personnes qui campent sur la route de la Colline au Corbeau. Ils possèdent sûrement quelques piécettes de bronze ou des marchandises à revendre. J’ai besoin de toi pour les faire sortir de leur bivouac pendant que j’irai fouiner dans leurs sacs. Bien entendu, on partage le tout entre nous deux: trois quarts pour moi car c’est moi qui t’ai mis sur cette affaire et que je vais devoir chercher rapidement ce qui nous intéresse, et un quart pour toi car tu n’auras qu’à les provoquer puis courir une fois que tu les auras à tes trousses. Puis, on se retrouve ici. »
Keryänn voulut inverser les rôles, mais elle lui rappela son placage au sol irréprochable. Il ne pût qu'accepter son scenario.
A la nuit tombée, ils attaquèrent comme prévu le camp des voyageurs. Et après une longue course pendant laquelle de nombreux sortilèges effleuraient les oreilles de notre Usain Bolt en herbe, ce dernier retourna dans son abri dans lequel Vanessa l’attendait, comme promis:


«- Je n’ai jamais vu quelqu’un courir comme toi, » pouffa t-elle, « on aurait dit que la Horde entière te courait après »
Keryänn, vexé, ravala sa rétorque.


« - Voilà ton butin. Ca fait quatre pièces de cuivre, un œil de Murloc, et ces bottes usées pour toi. Je garde les treize autres pièces ainsi que les quatre gemmes que j’ai découvertes dans une petite bourse. » dit-elle fièrement.


Pas vraiment satisfait du partage, Keryänn lui sauta dessus et se retrouva de nouveau sous elle, à sa merci.


« -On dirait que tu aimes te faire dominer » ricanât-elle, en lui faisant goûter la poussière du sol sec."


Les jours passèrent et nos deux compères firent ensemble les quatre cents coups. Se cotoyant régulièrement, ils devinrent très proches, et elle lui fit découvrir les plaisirs de la vie mais aussi de l’amour. Expérimentée dans ce domaine, elle lui apprît comment satisfaire une femme.




Lors d'une nuit étoilée, le jeune couple refaisait le monde. Vanessa glissa alors dans la conversation son désir de le présenter son père qu’elle idolâtrait à chaque fois qu’elle le mentionnait. Keryänn accepta sa demande et ils fixèrent une date pour la rencontre. Elle le conduit au plus profond des Mortemines, qu'il pensait à l'abandon. Elle le conduisit sur la rive d'un lac souterrain, sur lequel mouillait un bateau en construction. En réalité, à sa grande surprise, toute une communauté vivait dans cette mines !


« -Mon père a un très grand projet pour nous tous et il m’a promis qu’un jour je vivrai dans un château avec lui. Je lui ai parlé de toi, il a une proposition à te faire. »


Préoccupé par ces derniers mots, Keryänn s’avança vers une tente de laquelle Vanessa relevait déjà les bords de l’entrée.


« -Salut à toi! Ma fille m’a souvent parlé de toi et de vos "expéditions" dans les Collines de la Marche de l’Ouest. Tu as certaines qualités que nous recherchons au sein de la Confrérie Défias. Que dirais-tu de travailler pour moi en échange d'un toit, à manger et une famille ? »


A l'écoute de son ventre qui protestait, et désireux de plaire à Vanessa, il accepta l’offre et se retrouva au service d’Edwinn Vancleef.
avatar
Keryänn
Korrigans

Messages : 3
Date d'inscription : 08/11/2018
Age : 28
Localisation : Orthez (Entre Bayonne et Pau)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum